4 aliments anti-inflammatoires à connaître

0
181

Les médicaments ne devraient pas être la première solution auxquelles on a recours lorsqu’on a des douleurs. Rien n’est plus bon que de rechercher le naturel, car ceci ne mettra pas d’entorse à votre santé. L’autre avantage d’avoir recours au naturel, c’est le fait qu’on ne débourse pas beaucoup d’argent, contrairement aux médicaments, et on gagne en nutriments nécessaire pour l’organisme. Pourquoi ne pas en profiter ?

Pour combattre les douleurs, il existe plusieurs aliments anti-inflammatoires qui n’auront presque pas d’effets secondaires sur notre corps. Que vous ayez des douleurs aux dos, aux muscles après une activité sportive, des blessures, les aliments anti-inflammatoires peuvent vous aider à vous sentir mieux. Dans cet article, nous parlerons de quatre remèdes incontournables qui vous seront très utiles.

1.    Le curcuma

On apprécie le curcuma pour ses nombreux bienfaits pour l’organisme. Etant une épice santé, on lui dénombre des fonctions anti-inflammatoires et antiseptiques, sans oublier les multiples antioxydants qu’il regorge. On y retrouve également des cuminoïdes, qui sont des pigments poly-phénoliques ayant des caractéristiques anti-douleurs.

C’est aussi l’aliment idéal pour réduire les effets de l’arthrose, une maladie articulaire qui se manifeste par le ravage du cartilage qui se propage sur tous les plans de l’articulation. Limitant les effets de cette maladie, le curcuma peut également réduire les effets des raideurs.

2.    Le gingembre

Le gingembre contribue à limiter les douleurs de l’inflammation. Comme constituant, on retrouve des rhizomes riches en shogzol, paradol, ainsi que le gingérol. Ce dernier assure la protection de nos cellules contre l’inflammation, sans oublier les douleurs articulaires. Comme le curcuma, le gingembre peut lutter contre l’arthrose et les rhumatismes inflammatoires. Les douleurs musculaires ne sont pas également épargnées, ce qui survient après des entrainements sportifs ou des règles douloureuses.

Pour l’accompagner en goût, vous pouvez réaliser un smoothie frais, avec une mixture de deux autres aliments : la banane et la pomme. Autre, idée, faites une infusion d’une cuillère à café de gingembre en poudre, ceci dans un mug contenant de l’eau chaude, pendant une durée de 20 minutes.

3.    Le moringa

Voici une plante qui gagne en notoriété dans le domaine de la médecine traditionnelle indienne. Comme constituant, on retrouve de nombreux antioxydants qui provoque des effets anti-inflammatoires sur l’organisme. On lui doit aussi la fonction de l’hypoglycémiant, car selon plusieurs études, il est révélé que le moringa peut diminuer la quantité de sucre présent dans notre sang.

Cette propriété protectrice contre les douleurs est dû aux isothiocyanates et la quercétine qui sont des molécules retrouvées dans cette plante aux multiples bienfaits. La dernière est un flavonoïde pouvant limiter les douleurs, et la réponse immunitaire lorsqu’on a des allergies. Par contre, les isothiocyanates sont des mélanges d’organe-sulfurés pouvant adoucir l’inflammation chronique en agissant sur le taux des biomarqueurs inflammatoires.

Le moringa est vendu souvent en tant que supplément nutritif, et vous pouvez aussi trouver des variantes de cette plante en poudre. C’est le meilleur moyen pour concocter des smoothies et des jus bien assaisonnés.

4.    Le café

On ne compte plus les nombreux bienfaits et vertus du café, car grâce aux nombreuses études des chercheurs, on se rend bien compte que cette boisson qui fait partie de notre quotidien joue un grand rôle positif pour notre bien-être. Il est prouvé que le café aussi peut diminuer de façon progressive la douleur au niveau des muscles après ou avant une activité physique.

En le consommant avant un effort physique, la caféine qui est la molécule principale de cette boisson naturelle a des effets anti-inflammatoires, mais aussi prolonge l’effort physique. Vous n’avez plus aucune raison de ne pas vous lancer dans la préparation de votre espresso grâce à votre cafetière avec broyeur.

Toutefois, nous conseillons de ne pas dépasser la limite des 4 tasses de café par jour et de veiller à la modération.

PARTAGER
Adrien
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction