La vente de médicaments en ligne: une fausse bonne idée ?

0
991

Très bientôt, la vente de médicaments en ligne sera autorisée. En ce début 2013, les pharmaciens ont pu s’inscrire auprès des autorités compétentes pour avoir le droit de distribuer certains remèdes par le biais des sites web, et aujourd’hui vendredi 1er mars, cette pratique est donc autorisée.

Est-ce réellement une bonne idée ?
Quels sont les risques à terme ?
Quels changement cela pourrait-il susciter dans le monde de l’industrie pharmaceutique ?

vente-en-ligne-medicamentCe sont en tout 3500 produits qui seront vendus par le biais des sites internet des pharmacie. Ainsi, il ne s’agit que des médicaments qui sont délivrés sans ordonnance bien sûr, et que l’on peut acheter en vente libre en dans les boutiques.

Les autorités ont mis l’accent sur une obligation : celle de proposer ces remèdes au même prix qu’en pharmacie, et d’ajouter systématiquement les frais de port, dans le but de dissuader l’arrivée d’une médication discount, et qui porterait attente aux officines.

On pourra ainsi sans se déplacer, commander son aspirine ou un sirop contre la toux en quelques clics, le tout livré à la maison. Le principal avantage se situe ici, il peut s’agir d’un bonne alternative pour ceux manquent d’autonomie, et qui n’ont pas la possibilité de se déplacer pour acheter certains médicaments de tous les jours.

Cependant, commander ses médicaments sur internet pourrait être la source de certains abus ; ce n’est pas parce qu’un remède est disponible sans ordonnance, qu’il n’y a pas des risques ou des effets secondaires.

Le pharmacien a aussi un rôle de conseil, et sur le web, le patient sera livré à lui-même, risquant même éventuellement certaines interactions entre les médicaments, qui ne font pas toujours bon ménage.

PARTAGER
Avatar
Webmaster et éditeur de sites Web. Je partage ma veille sur l'actualité sur Axonpost

Laisser une réaction