Quels aliments éviter en cas de crise hémorroïdaire ?

0
4110
hemorroides traitement

Ces varices des veines de l’anus, plus connues sous le nom d’hémorroïdes, présentent plusieurs gonflements désagréables et douloureux autour de l’anus ou à l’intérieur de celui-ci. Certaines précautions sont à prendre pour éviter à avoir à faire face à de tels désagréments ; mais si la crise hémorroïdaire devient insoutenable, il est alors nécessaire d’avoir recours à un traitement chirurgical pratiqué en milieu hospitalier.

Précautions alimentaires

Il est vrai que l’alimentation joue un rôle primordial dans le cas des hémorroïdes. Il importe donc de la surveiller étroitement chaque jour – et continuellement – pour éviter que les hémorroïdes ne fassent leur apparition (ou leur réapparition).

hemorroides traitement

Ainsi, est-il recommandé de proscrire des repas quotidiens tous les épices tels que la moutarde ou les condiments tels que les cornichons, et même le poivre – qu’il soit moulu ou en grains.
De même, tous les plats fortement relevés et épicés sont à bannir radicalement de l’alimentation au plus vite, au même titre que les sauces fortes comme la harissa, par exemple.

Voici quelques menus à conseiller lors de maladie hémorroïdaire.

Précautions hygiéniques

En cas de prédisposition aux hémorroïdes, il est préférable d’éviter toute constipation, même passagère.
Si tel est cependant le cas, il convient d’appliquer un peu de vaseline sur le bord de l’anus, juste avant d’aller à la selle ; ceci facilitant le processus. Ce simple geste permet d’éviter la formation d’hémorroïdes, peu de temps après.
De même, il est préférable d’éviter la diarrhée qui, si elle se révèle trop forte ou répétitive, peut aussi provoquer la formation d’hémorroïdes. Bien entendu, il convient également d’éviter certains sports non adaptés dans ce cas comme l’équitation ou le cyclisme.

 

Soigner les hémorroïdes

Il existe en pharmacie des préparations spécialement destinées aux traitements des hémorroïdes. Mais lorsque la crise hémorroïdaire devient insoutenable au point de ne même plus pouvoir supporter la position assise ou debout, il devient alors nécessaire d’envisager un traitement chirurgical c’est à dire une opération des hémorroïdes.

Celui-ci s’effectue normalement à l’hôpital, sous anesthésie générale, ne nécessitant qu’un bref séjour. Il est indispensable de veiller à avoir recours à un très bon chirurgien avant de prendre une telle décision. En effet, le succès de cette très délicate opération en dépend fortement.

Laisser une réaction