Shampoing : la tendance low poo

0
928

En matière de cosmétique et de santé, la tendance est aux soins bio et aux compositions « clean ». Les cheveux n’échappent à cette mode et nombreux sont ceux qui optent pour un nouveau concept, le low poo. Le low poo, littéralement « shampoing faible » vient tout droit des Etats-Unis et désigne un soin sans tensio-actifs et bourré d’agents lavant très doux.

L’idée, respecter davantage le cuir chevelu ! Les low poo sont des produits lavant nouvelle génération qui sont plus doux, moussent peu tout en étant aussi efficaces que les meilleurs soins. Ceux qui ont choisi de changer leur routine souhaitent avant tout éliminer les sulfates et les silicones, présents en grande quantité dans les shampoings classiques. Jugés très décapants, ils servent à lisser la fibre capillaire, à rendre le cheveu plus brillant et ne coûtent presque rien aux fabricants. Leur inconvénient se découvre sur la longueur, ils étouffent le cuir chevelu, le déséquilibre et à terme peuvent rendre le cheveu gras ou terne.

Pour qui?

Sans tensio-actif, le low poo fait une promesse, laver aussi bien qu’un shampoing classique tout en préservant le cheveu. S’ils ne font pas de miracles, notamment en ce qui concerne les personnes utilisant de nombreux produits coiffants, ils sont parfaits pour un lavage régulier et particulièrement adapté aux cheveux secs à normaux, qu’ils soient lisses ou bouclés. Pendant l’été, les cheveux fragilisés par l’eau de mer, le soleil, le chlore et les colorations seront également de bons cobayes pour cette nouvelle tendance! Au contraire, les cheveux mixtes ou gras auront tendance à régresser plus vite, mieux vaut donc pour ce type continuer à utiliser des shampoings classiques en cherchant à trouver les plus doux possibles.

Le soin low poo s’applique comme un masque qui doit s’émulsionner sur le cuir chevelu et les longueurs. Sans mousse, difficile de trouver le bon dosage, attention à ne pas trop en utiliser. Inutile ensuite d’utiliser un après-shampoing, le low poo fait tout le travail et peut rester posé sur les cheveux quelques minutes. Grâce à sa formulation, il peut être utilisé tous les jours.

En fonction de ses cheveux, il est bon d’espacer la fréquence de lavage. Certains vont même plus loin et bannissent complètement les shampoings, ne lavant leurs cheveux qu’à l’eau, ou seulement une à deux fois par mois. Une mode là encore venue des Etats-Unis dont on devrait entendre parler prochainement !

PARTAGER
Avatar
Rédactrice Web & Bénévole chez Axonpost.com pour ma veille personnelle et professionnelle.

Laisser une réaction