Apprendre à conduire sur une voiture électrique : Une mode qui explose

0
523

Une voiture électrique par heure a été vendue en 2016 ! Quel chiffre impressionnant et rassurant pour l’avenir, où le prix du pétrole continue de flamber et où le sujet du réchauffement est dans toutes les bouches.

Particuliers, entreprises et collectivités avaient déjà commencé à faire le premier pas vers cette nouvelle façon de se déplacer, les auto-écoles commencent à s’y mettre elles aussi grâce à des véhicules à double commande.

Découvrez la conduite sur une voiture électrique lors de votre apprentissage

La découverte et la mise en place des véhicules électriques dans les grandes villes, comme Paris à travers l’AutoLib, s’est faite facilement et de manière très rassurante. De nombreux taxis avaient déjà fait un premier pas grâce aux véhicules hybride. Les constructeurs ont donc sauté le pas et ont sortis nombre de véhicules comme la BMW i3, la e-up! de Volkswagen ou encore la Renault Zoe. Les constructeurs et les conducteurs parlent beaucoup d’une nouvelle façon de conduire, avec une grande facilité. C’est certainement la raison pour laquelle les auto-écoles commencent à intégrer doucement des véhicules électriques. En plus d’une économie indéniable de carburant, l’avantage écologie n’est pas à mettre de côté. Les gérants des auto-écoles l’ont très certainement déjà noté en plus d’une démarcation face à la concurrence très féroces entre les auto-écoles.

Attention cela dit, tous les véhicules à double commande sont équipés de boite de vitesses automatique. Le passage du permis de conduire sur une BVA ne donne pas le droit de conduire sur une boite de vitesses manuelle. Il vous faudra passer l’épreuve du permis sur une boite manuelle.

Les véhicules à double commande dans les auto-écoles

La Peugeot iOn a été le premier véhicule a être choisi par une auto-école française. Le véhicule 100% électrique a été intégré par une auto-école de la Marne qui possède trois agences en France. Il s’agit ici d’un véritable pari sur l’avenir mais aussi de dépasser ses concurrents en faisant parler d’elle. Les dirigeants défendent eux une nouvelle façon de conduire en familiarisant les élèves à l’éco-conduite tout en appréciant le silence de ces véhicules.

Le pays pionnier a avoir proposé des véhicules électriques dans ses auto-écoles est la Grande-Bretagne avec son Opel Amara dès octobre 2012. Ce véhicule proposant une autonomie de 80 km étaient amplement suffisante pour une auto-école. La Nissan LEAF a ensuite été démocratisé dans les auto-écoles au début de l’année 2013.

Enfin, à Nantes, nous espérons que nous verrons rapidement arriver les véhicules électriques. Il ne nous semble pas que des auto-écoles proposent de véhicules électriques à ce jour, mais il reste indéniable qu’elles devraient s’y mettre très rapidement. Outre une diminution de la pollution dans le centre ville, nous apprécierons la diminution du bruit, qui est aussi une sorte de pollution.

PARTAGER

Webmaster et éditeur de sites Web.
Je partage ma veille sur l’actualité sur Axonpost

Laisser une réaction