Comment estimer la valeur d’un meuble ancien ?

0
460

Lors de la succession, de débarras de maison ou encore de vide-grenier, on peut tomber sur des objets et meubles anciens. Nous envisageons souvent de les vendre soit parce qu’ils ne nous sont d’aucune utilité, soit nous n’avons pas assez de place pour les installer. Cependant, il n’est pas toujours facile de déterminer leur prix de nos antiquités. En les vendant à bas prix, les acheteurs potentiels viendraient à croire qu’ils sont endommagés, défectueux, voire qu’ils cachent un vice. Un prix trop élevé risque par contre de rebuter la clientèle. Ainsi, comment peut-on estimer la valeur réelle d’un meuble ancien ? Nous répondons à cette question dans l’article.

Sur quels critères se baser pour l’évaluation de la valeur d’un meuble ancien ?

A titre d’information, seuls les meubles dont la réalisation remonte à plus de cent ans sont considérés comme anciens. Pour estimer leur valeur, les professionnels dans le domaine tel que cet antiquaire à Toulouse se basent sur différents paramètres. Parmi ces derniers, il y a :

La sculpture sur le bois

La sculpture du meuble est un indice qui ne trompe pas. Elle permet de déterminer l’ancienneté de l’objet en question. En effet, si elle est trop régulière, il y a de fortes chances qu’elle soit récente. Certains ébénistes et menuisiers de l’époque sculptent le bois à la main et sont d’ailleurs très habiles. Néanmoins, des traces d’irrégularité restent visibles. On dit que la sculpture est « grasse », c’est-à-dire qu’elle est en relief sur le bois. Par contre, le meuble est récent si le motif est creusé. Ce qui impacte négativement sur son prix.

La patine du bois et les traces d’usure

La patine d’un meuble ancien est homogène et foncée. Ses extrémités sont souvent usées en raison des frottements. Des traces de scie devront également être présentes sur les planches du plafond, du fond ou du plancher. En effet, des traces de scie mécanique sont constatées sur les meubles récents. En outre, des trous de vers, irréguliers, apparaissent à mesure que le temps passe. Ce qui témoigne de l’ancienneté du meuble.

La technique d’assemblage du meuble

C’est un critère qui ne trompe pas. Pour reconnaitre un meuble ancien, il faut regarder son assemblage. Le corps et les portes de celui-ci sont munis de chevilles. Les tiroirs de l’objet témoignent également de sa qualité. Les présences  d’un assemblage en queues d’aronde sont un bon signe.

Évaluer la valeur d’un meuble ancien: à qui faire appel ?

Comme susmentionné, vous pouvez contacter un antiquaire pour l’estimation de la valeur de vos objets anciens. C’est un spécialiste dans la collection et la vente d’antiquité. Grâce à sa connaissance de l’histoire de l’art, il pourra vous indiquer le prix exact de votre bien.

En effet, l’antiquaire peut se déplacer chez vous pour déterminer si le bien en question est considéré comme « ancien » ou pas. Vous pouvez également passer par le site internet de nombreux experts dans le domaine pour se faire.

En outre, il peut se charger de la restauration et la remise à neuf du meuble. Toutefois, les restaurations devront être minimes. Si elles sont trop importantes, le meuble risque de perdre de la valeur.

PARTAGER
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction