Déplacements à PARIS, Moto-taxi ou Voiture Autonome?

0
492
taxi-services

La moto taxi ou voiture autonome? C’est une question très importante à poser ces jours-ci. Alors que les deux modes de transport continuent d’évoluer, les parisiens et les citoyens du monde entier ont du mal à se décider. Dans cet article, nous discuterons de l’évolution des taxis pour voitures et motos autonomes afin de clarifier chacun d’eux.

Taxi moto et son évolution

En 2005, on pensait que les taxis pour motos étaient sous le coup d’une interdiction. Ils étaient en service depuis environ 25 ans, attirant rapidement les clients de A à Z, mais un débat a eu lieu au sein de l’UE sur la question de savoir si un véhicule à deux roues pouvait être considéré comme un taxi. Heureusement, cela a été résolu et les taxis motos font désormais partie intégrante de la vie à Londres et dans d’autres grandes villes du monde.

Les taxis pour motos offrent non seulement un moyen rapide de traverser le trafic mais ils offrent également aux entreprises un moyen de compenser leur empreinte carbone.

Ne vous inquiétez pas des vêtements et de l’équipement de sécurité, car la plupart des sociétés de motos-taxis fournissent tout ce dont vous avez besoin pour rester au chaud et au sec, comme des casques, des vestes, des gants et des pantalons. Certains fournissent même une couverture imperméable qui vous couvre depuis la taille.

Des taxis-motos circulent dans tout Paris et effectuent un transfert en taxi moto à Orly et à Roissy.

À Paris, en 2009, les chauffeurs de taxi réguliers ont protesté contre ce qu’ils considéraient comme l’empiétement des taxis motos sur leurs affaires, mais à présent, comme dans d’autres grandes villes, les Parisiens comptent sur les taxis motos pour se déplacer sans entraves. La société Paris Green Car revendique ses valeurs environnementales en utilisant les scooters Maxi 650 cc de Suzuki Burgman ou les géants 1800 Gold de Honda Goldwing pour transporter ses clients avec le chic à la mode souhaité.

Évolution des voitures autonomes

Les véhicules autonomes sont des voitures ou des camions dans lesquels les conducteurs ne sont jamais obligés de prendre le contrôle pour conduire le véhicule en toute sécurité. Également appelées voitures autonomes ou «sans conducteur», elles combinent des capteurs et des logiciels pour contrôler, naviguer et conduire le véhicule.

À l’heure actuelle, il n’y a pas de véhicules légaux et totalement autonomes en France. Il existe cependant des véhicules partiellement autonomes – des voitures et des camions avec une auto-automatisation variable, allant des voitures classiques avec assistance de freinage et de voie à des prototypes hautement indépendants et autonomes.

Même si elle en est encore à ses balbutiements, la technologie de conduite autonome devient de plus en plus courante et pourrait transformer radicalement notre système detransport(et par extension, notre économie et notre société). Selon les estimations du constructeur automobile et de la société de technologie, des voitures autonomes de niveau 4 pourraient être à vendre dans les prochaines années.

Les coûts et les avantages des voitures autonomes restent largement hypothétiques. Davantage d’informations sont nécessaires pour évaluer pleinement leur impact sur les moteurs, l’économie, l’équité, la santé environnementale et la santé publique.

La sécurité est une préoccupation primordiale. Chaque année, en France, des milliers de personnes meurent dans des accidents de la route. Les véhicules autonomes pourraient, en théorie, réduire ce nombre – les logiciels pourraient se révéler moins enclins à l’erreur que les humains – mais la cyber-sécurité demeure une préoccupation majeure.

Les impacts environnementaux sont une préoccupation sérieuse et une incertitude majeure. Des voitures autonomes, accessibles, abordables et pratiques pourraient augmenter le nombre total de kilomètres parcourus chaque année. Si ces véhicules sont alimentés à l’essence, les émissions climatiques liées aux transports pourraient monter en flèche. Cependant, si les véhicules sont électrifiés – et associés à un réseau électrique propre -, les émissions des transports pourraient alors diminuer, peut-être de manière significative.

PARTAGER
Adrien
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction