Quelle formation pour un frigoriste ?

0
202

Le travail du frigoriste est essentiel pour maintenir le bien-être et toutes les conditions de vie dans une maison. Ce technicien s’occupe de la fabrication, de l’installation et de la maintenance de systèmes de climatisation et frigorifiques tels que les climatiseurs, les chambres froides et les réfrigérateurs. Une bonne formation du frigoriste est capitale pour connaitre tous les rouages de ce métier et pour mener les travaux dans règles de l’art.

Tout savoir sur la formation de frigoriste

En fonction de son parcours, ce technicien conçoit, produit, entretient et dépanne les appareils de climatisation, les systèmes de réfrigération, les pompes à chaleur et les chambres froides. Ce métier s’exerce dans des secteurs variés.

Ses compétences sont nécessaires dans presque tous les secteurs, des usines aux immeubles d’habitation en passant par les centres de soins, les supermarchés et les aéroports. Une personne qui a suivi une formation de frigoriste vous garantit une pose de climatisation parfaite à Nîmes (30) pour que votre appareil soit durable et efficace. Nîmes (30) est une ville historique de 150 000 habitants, c’est la préfecture de Gard, située dans le sud de la France.

Qui est le frigoriste ?

Technicien du froid, le frigoriste intervient sur diverses installations et matériels qui équipent les domaines qui utilisent le froid, notamment  les appareils de climatisation, les systèmes de réfrigération, les pompes à chaleur, les chambres froides, les enceintes thermiques et climatiques.  Il est capable de les fabriquer, de les installer ou d’assurer leur maintenance comme le prévoit la formation de frigoriste

Il participe à la construction d’appareils de climatisation en collaboration avec l’ingénieur dans les industries ou dans les entreprises de production de matériels frigorifiques. Il travaille généralement seul s’il s’agit d’installer, d’entretenir ou de surveiller un dispositif en milieu fermé. Le technicien exerce son travail en suivant les consignes de sécurité strictes pour les opérations pratiquées à de très basses ou hautes températures.

En dehors des ateliers, des usines, des maisons et appartements, des travaux du second œuvre dans le BTP ou du génie civil, il propose souvent ses services sur les navires, les sous-marins et sur les plateformes de forages pétroliers.

Ce métier exige de la perspicacité, de la rapidité de prise de décision et d’exécution compte tenue de la fragilité des produits conservés par la chaîne du froid. Plus spécifiquement, il s’agit des secteurs d’activités comme l’industrie agroalimentaire et le commerce de denrées périssables. Le frigoriste se déplace beaucoup pour les interventions de maintenance ou de réparation en urgence.

Etudes et formation

Pour exercer ce travail, certains diplômes sont requis en fonction des niveaux. Il s’agit notamment de :

  • CAP installateur en froid et conditionnement d’air
  • CAP monteur en installations thermiques
  • Bac pro TFCA – technicien du froid et du conditionnement d’air
  • Bac pro TISEC – technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques
  • BP installateur, dépanneur en froid et conditionnement d’air
  • BP monteur en installation du génie climatique et sanitaire
  • BTS MS – maintenance des systèmes, option systèmes énergétiques et fluidiques
  • DUT GTE – génie thermique et énergie
  • BTS FED – fluides énergies domotique – option froid et conditionnement d’air

Pour la pratique du métier de froid industriel, des habilitations ou attestations complémentaires peuvent être demandées : attestation des fluides, habilitation électrique, etc.

PARTAGER
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction