Comment passer le permis D ?

0
886

Le permis D est le seul document qui autorise à conduire des véhicules destinés au transport en commun c’est-à dire permettant de transporter plus de 9 individus, conducteur inclus. Garant de la sécurité des passagers tout autant que des aptitudes du chauffeur, il est soumis à des conditions d’attribution et de renouvellement spécifiques et strictes.

L’inscription à l’examen

Un candidat au permis D doit satisfaire à un certain nombre de conditions avant de pouvoir commencer la formation. Tout d’abord, il doit avoir au moins 24 ans, sauf dans le cadre d’une formation professionnelle où cet âge minimum est abaissé. De plus, il doit préalablement être titulaire d’un permis de catégorie B valide et avoir subi, avec succès, un examen médical réalisé par un médecin agréé auprès de la préfecture. Enfin, les postulants de nationalité française doivent être recensés et ceux de nationalité étrangère, posséder un titre de séjour valide et habiter en France depuis au moins 6 mois.

La durée de validité du permis

La validité du permis D est remise en cause périodiquement à des intervalles qui dépendent de l’âge du conducteur. Ainsi, pour tous les conducteurs jusqu’à 60 ans, il est valable 5 ans. A partir de 60 ans, il doit être renouvelé tous les ans. Ce renouvellement s’obtient après un examen médical.

L’épreuve théorique

L’épreuve théorique du permis D est l’examen du code. C’est une épreuve d’environ 1 heure et demie qui a pour but d’évaluer les connaissances des candidats sur une dizaine de thématiques telles que l’arrêt, le dépassement ou encore l’éco-conduite. Pour réussir l’examen, il faut obtenir au minimum 35 bonnes réponses sur les 40 questions posées.

En cas de réussite, le résultat de cet examen est valable pendant 5 ans et dans la limite de 5 présentations infructueuses aux épreuves pratiques. C’est aussi pour cette raison que les candidats au permis D titulaire d’une autre catégorie de permis depuis moins de 5 ans n’ont pas besoin de se représenter à l’examen du code.

Les épreuves pratiques

Les épreuves pratiques du permis D se déroulent en deux temps : une épreuve d’admissibilité de 30 minutes, hors circulation, et une épreuve d’1 heure en circulation.

L’épreuve d’admissibilité est composée d’une interrogation écrite et orale, d’un test portant sur les vérifications de sécurité et d’un exercice de maniabilité. Si le candidat obtient au moins 16 points, l’épreuve est validée et autorise à passer l’épreuve en circulation et cela pour un maximum de trois essais répartis dans l’année qui suit la réussite à cette épreuve.

Pendant l’épreuve en circulation, l’examinateur vérifie la capacité du futur chauffeur à maîtriser son véhicule et à respecter le code de la route mais aussi son respect des autres usagers ainsi que son autonomie et sa réactivité. Pour être reçu, le candidat doit obtenir au minimum 17 points lors de cette épreuve finale et ne pas commettre de faute éliminatoire

PARTAGER
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction