Quel couteau de poche choisir ?

0
157

L’univers des couteaux est extraordinairement vaste. A travers l’histoire, le couteau a évolué, devant aujourd’hui un objet très prisé.

Certains servent pour manger, d’autres pour cuisiner, mais certains aussi pour bricoler. Les modèles sont très variés, allant de quelques petits centimètres à plusieurs dizaines de centimètres.

Le couteau de poche s’est popularisé, devant un élément indispensable à avoir sur soi en cas de besoin. Mais là encore les modèles sont très variés. Comment décider lequel choisir ?

Les meilleurs couteaux de poche

Le terme “meilleur” est bien subjectif. Un couteau peut sembler parfait pour une personne, et lamentable pour quelqu’un d’autre. Il n’existe donc pas un seul couteau qui soit meilleur que les autres, car cela dépend des exigences de chaque personne.

Cependant, certains modèles se démarquent des autres, par leur rapport qualité/prix mais aussi leur esthétique et leur facilité d’utilisation.

Ces couteaux de poches sont tous différents, mais sont tous de qualité. Leur rôle n’est pas véritablement de manger avec, ni même de cuisiner. Ce sont essentiellement des produits de collection, à avoir sur soi pour couper quelque chose en cas de besoin : un carton, une lettre…

Ce qui est important dans un couteau de poche

Le couteau de poche est principalement composé d’un manche, d’une lame, et d’un système permettant à cette dernière de se replier dans la fente du manche. Ce sont donc ces éléments qu’il faut prendre en compte pendant le choix d’un couteau, ainsi que le poids, la taille, et la manipulation, la facilité à utiliser l’objet.

Le manche peut être fabriqué en plusieurs matières : bois, ivoire, os, plastique, caoutchouc, pierre… Cela définit, en partie, le prix, le poids, et la rareté du couteau, ainsi que son utilisation.

Les couteaux en plastique ou en caoutchouc sont principalement destinés aux foyers, pour manger. Ce sont des petits couteaux peu chers, peu solides aussi, dont l’utilisation ne demande donc pas grande force. D’ailleurs, les couteaux à beurre sont en plastique.

Les couteaux en pierre, en revanche, sont essentiellement des couteaux de cuisine, qui sont assez lourds, gros et solides.

Cependant, les couteaux de poches sont généralement en bois ou en acier, surtout s’il s’agit d’un couteau de poche artisanal.

Le couteau thiernois

Thiers, une petite ville en Auvergne, n’est pas si petite que ça. C’est la capitale de la coutellerie depuis plusieurs siècles. Pendant de nombreuses années, c’était une ville ouvrière composée de plusieurs usines qui utilisaient l’eau de la Durolle, une rivière, pour fabriquer de manière artisanale des couteaux en tout genre.

C’est au Moyen-âge que la fabrication des couteaux a commencé, mais elle a pris de l’importance à partir de 1850 environ.

C’est notamment à Thiers qu’a été inventé le fameux “économe”, qui permet d’éplucher les légumes.

Aujourd’hui encore, la ville est très active dans la fabrication de couteaux. Les usines thiernoises fabriquent encore 80% de la consommation française de couteaux. Chaque année, un festival international est organisé dans la ville : Coutelia. C’est à ce jour le plus grand festival de coutellerie au monde. En un week-end, il parvient à réunir plus de 200 professionnels du couteau venant de 20 pays ; et des milliers de visiteurs (6 200 en 2018).

Le Thiers est le couteau phare de la ville, son symbole. Il existe aussi sous forme de couteau de poche.

L’utilité d’un couteau de poche

Il sert rarement à cuisiner. Le couteau de poche est très apprécié des randonneurs, chasseurs, scouts ; de manière générale, par toutes les personnes qui passent du temps dans la nature.

Il est léger, pliable donc prend peu de place, et sécurisé.

Le couteau de poche concurrence le couteau suisse, connu pour être multifonction. Les deux peuvent être utiles au quotidien.

Attention, contrairement à ce que nous informe Wikipédia, mieux vaut éviter d’utiliser le couteau comme arme blanche. Cependant, il faut faire attention en le manipulant. Il suffit d’une fausse manipulation pour qu’il y ait une blessure. Le couteau de poche, et en règle générale tous les couteaux, doivent être tenus à l’écart des enfants.

PARTAGER

Laisser une réaction