Parcoursup : 2 tiers des élèves obtiennent un « oui », les autres refusés ou sur liste d’attente

0
130

On se souvient des polémiques entourant la plateforme APB ces derniers mois, et des efforts effectués pour changer les règles d’obtention de place dans l’enseignement supérieur après le lycée. Lundi, le ministre de l’Éducation a donc annoncé que 65 % des élèves qui se sont inscrits sur le site devenu Parcoursup avaient reçu une réponse positive.

Un site qui marche mieux ?

Ils sont 810 000 à s’être inscrits, et d’ores et déjà 65 % à avoir reçu une réponse positive à leurs vœux. La nouvelle plateforme d’accès à l’enseignement supérieur semble mieux fonctionner que la précédente, et le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer à lui-même commenté ces résultats. « La journée d’aujourd’hui est assez importante, car ceux qui ont eu plusieurs réponses la semaine dernière abandonnent certains vœux et vont donc libérer des places. […] “De l’ordre de 35 % d’élèves sont en liste d’attente, puisque vous avez presque 65 % qui ont au moins une réponse (positive)”, a-t-il indiqué.

Chaque matin, le site st réactualisé, ce qui permet de suivre en temps réel l’évolution des listes d’attente. Selon les derniers chiffres publiés par le ministère de l’Enseignement supérieur, qui datent de dimanche, 500.604 élèves (61,6 %) avaient reçu au moins une proposition d’admission. Parmi eux, 137.727 élèves (19,6 %) ont accepté définitivement une proposition, ce qui a remis des places dans le système. Les jeunes ont une semaine pour prendre une décision (choisir entre deux “oui”, maintenir ou renoncer à une place “en attente”).

Pas de laissé pour compte

La semaine dernière, un tiers des élèves n’avaient pas encore reçu de proposition ou étaient sur liste d’attente. 3,1 % d’entre eux, qui avaient seulement postulé à des formations très sélectives, ont reçu des réponses négatives. Ceux qui reçoivent un “non” peuvent saisir une commission du rectorat de façon à trouver une place qui collerait un maximum avec leur souhait initial. Près de 4 600 élèves en ont déjà fait la demande. Jean-Michel Blanquer l’a toutefois à nouveau assuré, tous les élèves trouveront une place, ajoutant : “Au moment du bac, ce sera au moins deux tiers des élèves qui auront une réponse positive et ce sera probablement au-dessus de 80 %”.

PARTAGER
Anne
Rédactrice Web & Bénévole chez Axonpost.com pour ma veille personnelle et professionnelle.

Laisser une réaction