Comment sont fabriquées les chaussures de sécurité ?

    0
    779

    Les chaussures de sécurité sont généralement utilisées par les techniciens de terrain. Elles ont été spécialement conçues pour protéger les pieds en cas de chute d’objet lourd, de soumission à la chaleur ou aux charges électrostatiques, d’épandage d’huile et autres mésaventures qui pourraient avoir lieu. Mais en quoi sont-elles résistantes ? Comment peuvent-elles sécuriser les personnes qui les portent ?

    Les embouts de protection

    Ce ne sont pas tous les chaussures de travail qui possèdent des embouts de protection. Ces derniers sont capables de protéger des chutes d’objet de 20 kg de haut. Cela équivaut à 200 joules. En matière de compression, elles supportent jusqu’à une tonne et demie de pression. Cela correspond à 15 000 Newton. Les embouts, aussi appelés coque ou coquille, peuvent être métalliques ou non. Les premiers sont conçus en acier ou aluminium et les seconds en plastique injecté ou fibre de verre.

    Les composants de la tige

    La tige représente toute la partie supérieure du produit. Généralement, elle est composée de cuir ou autres matières synthétiques et fibres textiles. La résistance des chaussures ainsi que le confort de celui qui les porte dépendent de la tige. Cela inclut les conditions de respiration des pieds, le poids, les risques d’allergie, l’imperméabilité, etc. Les composants de la tige influent aussi sur le prix du modèle. Les fabricants optent généralement pour le cuir. Il est ininflammable. De plus, c’est un isolant thermique fiable et un absorbant de transpiration efficace.

    Les différents types de semelles

    Il existe trois principaux types de semelles. La semelle de propreté atténue les chocs sur les zones du talon et l’avant du pied. Elle se compose de mousses ou de microfibres. Elle contribue aussi à l’évacuation de la transpiration. La semelle de montage, quant à elle, accroît la résistance de contact. La semelle d’usure garantit la résistance des chaussures aux chocs. Elle est fabriquée en polyuréthane pour une meilleure absorption et un maximum de légèreté. Il n’est pas rare qu’elle soit conçue en caoutchouc pour rallonger sa durabilité. Enfin, la semelle anti-perforation protège contre la pénétration d’un clou de 4,5 mm soumis à une pression allant jusqu’à 1100 Newton. Elle est composée d’inox ou d’autres composants textiles. Il existe des modèles non métalliques, selon les besoins.

    Le choix des chaussures de travail dépend de l’environnement dans lequel elles seront portées. Cela permet de choisir la résistance ainsi que les composantes adéquates pour un maximum de sécurité.

    PARTAGER
    Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

    Laisser une réaction