7 gestes et paroles pour remonter le moral à une personne en deuil

0
1239

La perte d’un proche est toujours éprouvante. La douleur est profonde et les mots manquent pour exprimer sa peine, encore plus pour soulager la douleur de la personne en deuil. La tâche est difficile pour accompagner quelqu’un dans le deuil, mais pas impossible. Ce réconfort est inestimable pour commencer à faire son deuil.

Que faut-il faire pour aider un ami qui a perdu un proche à surmonter sa douleur ?

Quand un deuil vous touche, le soutien d’un ami peut soulager en partie. Quand la souffrance le touche à son tour, et ce sont des choses qui peuvent arriver, vous devriez également être prêt à aider un ami qui a perdu un proche à surmonter sa douleur. D’un côté, faites appel à des professionnels pour organiser les obsèques. Les Pompes Funèbres Constant et Fils interviennent dans la région de Pierrelatte (26) & Donzère (26). La société s’occupe de toutes les démarches administratives, de la veillée et propose divers articles funéraires sur pompes-funebres-donzere.fr

D’un autre côté, soyez un soutien moral pour votre ami. Etre présent est essentiel pour aider une personne en deuil. Sans prétendre ressentir la même douleur qu’elle, on peut la soulager avec beaucoup de compréhension. Il faut parler de la perte du proche pour pouvoir avancer, mais il est nécessaire de ne rien bousculer. Il faut lui laisser le temps de faire son deuil.

Si la personne qui a perdu un proche a besoin de parler, il est conseillé de l’écouter. Si au contraire elle exprime le besoin de rester un peu seul, il est nécessaire aussi de respecter sa  volonté. Dans ce cas, il est important de prendre régulièrement de ses nouvelles ou de proposer des activités qui pourraient l’intéresser.

Aucun mot ne saura complètement effacer la douleur ni la minimiser, mais lorsqu’on est proche de la personne, il faut lui parler avec le cœur. La sincérité touche et apaise. Suivant la connaissance de sa personnalité, il faut apporter du réconfort dans les paroles de Dieu ou autres.

L’ami en deuil est vulnérable, peut être en proie aux larmes. Dans ce cas, il faut anticiper et savoir bien réagir. Il ne faut pas avoir l’air de juger, mais être bienveillant et le prendre dans les bras pour le réconforter.

Si la personne en deuil a du mal à s’exprimer,  il est judicieux de lui proposer de participer à des groupes d’aide, en ligne ou dans la réalité. Il est plus facile de partager avec des personnes qui vivent la même épreuve.

Quand on parle d’aide et de soutien, il faut songer aussi à la vie quotidienne. En effet, deuil ou pas, les tâches au quotidien doivent être effectuées. Il faut aider l’ami à faire la liste des choses qu’il doit effectuer, en suivant un ordre de priorités. S’il n’est pas en mesure de renseigner sur les tâches à accomplir, il faut improviser, examiner la maison et déterminer les urgences. Les courses, le ménage, le paiement des factures… tout doit être fait.

Si l’endeuillé a des enfants, ce sera aimable de lui proposer de s’en occuper. On peut s’inviter un moment dans sa maison ou prendre les enfants. Là aussi, il faudrait être un réconfort pour ces petits, qui doivent être eux aussi être désemparés par la situation.

PARTAGER
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction