Hommage à Jacques Frantz, un géant des doublages de film

0
476

Jacques Frantz, son nom est peu connu des cinéphiles, pourtant il est l’une des plus grandes figures françaises du cinéma. Respecté par ses collègues, acteurs, metteurs en scène et comédiens, il ne se fait pas une place à succès dans la cinématographie par son physique, mais se démarque par son talent de doublage en voix française. Retour sur le parcours de cette célébrité dont la disparition a attristé plusieurs de ces fans.

Hommage de célébrités à Jacques Frantz

Il existe plusieurs méthodes pour rendre un dernier hommage à une personne qui a disparu. Une de ces méthodes consiste à faire faire une plaque tombale comme celles disponibles sur https://plaquedeces.fr . Néanmoins, lors de son décès, plusieurs célébrités ont préféré exprimer leurs hommages à Jacques Frantz sur les réseaux sociaux. Jean Dujardin, qui a exprimé la peine de sa disparition sur Instagram, a laissé le message « le bel humain et bel artiste qu’il était… Tu vas me manquer mon Jacques » avec son portrait en noir et blanc. À noter que ces deux stars ont travaillé côte à côte dans le succès du film Contre-enquête en 2007.

D’autres célébrités, comme l’ancienne Miss Monde et femme politique Lisa Hanna, l’acteur José Garcia, Gauthier Battoue et la comédienne Alice Belaïdi ont également laissé des commentaires à son hommage même si certains n’ont pas directement collaboré avec lui. On reconnaît par ces hommages l’ampleur qu’il a donnée au cinéma et cette voix unique qu’il a pu donner à son public.

Carrière et biographie

Né à Dijon le 4 avril 1947, Jacques Frantz a poursuivi ses études au Conservatoire national supérieur d’art dramatique. Il enchaîne plusieurs rôles dans le monde du théâtre avec des personnalités comme Robert Hossein qui a commencé à le superviser et plusieurs autres acteurs comme Étienne Bierry ou Gildas Bourdet.

Plus tard, il se tourne vers une carrière cinématographique où il commence à jouer des rôles secondaires en tant que policier. Il retrouve plusieurs rôles dans des mini séries à la télévision dès les années 90 et joue un rôle principal dans « Mélissol ».

Son succès est plutôt reconnu lorsqu’il a prêté sa voix à plusieurs grandes stars d’Hollywood pour le doublage des films en version française. Il a également donné vie à des personnages pour les plus grands studios d’animation et qui ont fait le bonheur de nombreux enfants. Sa voix se fait aussi entendre dans plusieurs émissions, documentaires et publicités. Mais il est surtout la voie principale des radios régionales Alouette.

Jacques Frantz s’éteint à l’âge de 73 ans suite à une maladie fulgurante, mais a laissé à sa fille son talent de doublage.

Retour sur ses plus grands succès

Cette légende du doublage n’est pas considérée comme une voix qui récite un texte, mais plutôt une voix qui faisait corps avec l’acteur et avec le personnage qu’il double
Sur plus de 40 ans de carrière dans le cinéma, il a fait son plus grand succès dans le doublage des versions françaises des films américains. Robert De Niro a trouvé sa voix rauque et chaude française sur 67 de ces films. De « Mean Streets » en 1973 à « The Irishman » en 2019, les gestes et le charisme de l’acteur américain ont pris vie grâce au talent de Jacques Frantz.

Par ailleurs, l’acteur Mel Gibson a eu la chance d’être doublé par ce talent français sur 34 reprises de ses films à succès. Dans les 4 opus de « l’Arme fatale », Jacques Frantz donne sa voix profonde à un policier, joué par Mel Gibson, qui enquête sur des crimes avec son coéquipier. Entre autres, les stars hollywoodiennes John Goodman, Nick Nolte et Steve Martin ont également été doublées par sa voix.

La voix de Jacques Frantz, c’est aussi une voix qui a pu bercer une plus jeune génération. Derrière les personnages d’animation, il pouvait rendre le caractère plus comique comme pour le personnage Sulli dans « Monstres & Cie », plus triste comme pour Pacha dans « Kuzco l’empereur mégalo » ou plus effrayant comme Long John Silver dans « La planète au trésor ». Dans toutes ces interprétations, son public a toujours été satisfait de ses performances.

L’avenir du doublage

Face à cette disparition, force est de constater que le métier de doublage se trouve en constante évolution. La consommation de séries télévisées en version originale sous-titrée commence à passionner le public et le développement de la technologie pourra aider les logiciels à synthétiser une voix pour les acteurs dans un futur assez loin. Mais pour l’instant, le doublage français ne disparaîtra pas du jour au lendemain.

PARTAGER
Avatar
Webmaster et éditeur de sites Web. Je partage ma veille sur l'actualité sur Axonpost

Laisser une réaction