Jeff Koons : génie ou arnaqueur ?

0
1376

Plus de 30 ans déjà que l’américain Jeff Koons régale ou exaspère les amateurs d’art. Accusé d’être uniquement motivé par le profit, jugé responsable de la bulle spéculative du marché de l’art contemporain, à presque 60 ans, Jeff Koons n’en finit pas de susciter le débat. Pourtant c’est bien pour lui que Beaubourg a déroulé le tapis rouge, organisant une rétrospective grandiose de ses œuvres les plus emblématiques. Alors arnaqueur ou génie, que faut-il penser de Jeff Koons ?

Portrait de l'artiste
Portrait de l’artiste

L’évènement Jeff Koons

Dès aujourd’hui, des milliers de curieux vont se presser au 6ème étage du Centre Pompidou. C’est en effet ici qu’a lieu, et jusqu’au 27 avril 2015, une grande exposition consacrée à Jeff Koons, l’artiste américain passionné de culture populaire et sacré artiste vivant vendu le plus cher du monde. Il faut dire qu’en 2013, son emblématique « Balloon Dog » s’est vendu 58,4 millions de dollars, faisant de lui la coqueluche des collectionneurs d’art contemporain. Souvent accusé de faire de l’argent facile, chacun jugera en visitant l’exposition qui débute ce mercredi. Près de 80 tableaux et sculptures sont réunis à Beaubourg, des œuvres, et un artiste, qu’ont tenu à soutenir de nombreuses stars lors de l’inauguration qui a eu lieu le 24 novembre : Natalia Vodianova, Clotilde Coureau, Stella McCartney, Bernadette Chirac, Charlotte Rampling ou encore Antoine Arnault dont la famille a prêté quelques pièces pour l’occasion…. Une jolie foule bienvenue pour celui qui ne cesse d’être raillé pour la provocation qu’il affiche et son manque de talent.

Business ou véritable art ?

Car le gros problème avec Jeff Koons, c’est qu’il s’entoure toujours d’un air de polémique. Marié deux fois, l’artiste n’hésite pas par exemple à exhiber dans une série de tableaux ses ébats avec sa première épouse, la sulfureuse Ilona Staller, ex-star du porno connue sous le nom de la Cicciolina. Taxé de symbole des dérives capitalistiques, Jeff Koons se défend en se présentant comme un passionné d’histoire de l’art à la tête d’un atelier peuplé d’une centaine d’assistant, et justifie le  prix de ses pièces par le travaille titanesque qu’elles nécessitent. Esthétisme clinquant, œuvres surdimensionnées à l’opposé de son image d’homme d’affaires, toujours en costume et au sourire courtois, le travail de l’artiste déroute mais fait parler. Celui qui revendique comme modèles Dali, Duchamp et Warhol suscite le débat mais se saisit des icônes populaires et offre un peu de bonheur dans ce monde qu’il qualifie de vide et aseptisé.

L'une des plus célèbres oeuvres de l'artiste, une représentation de Michael Jackson
L’une des plus célèbres oeuvres de l’artiste, une représentation de Michael Jackson

Dans sa dernière série, il s’intéresse à la sculpture antique, un moyen sans doute de retrouver un peu de légitimité dans le monde de l’art pour cet homme qui possède des Manet, Picasso, Poussin et Courbet et jouit d’une culture que l’on dit impressionnante.

Chacun jugera !

PARTAGER
Rédactrice Web & Bénévole chez Axonpost.com pour ma veille personnelle et professionnelle.

1 Commentaire

Laisser une réaction