Le Goncourt 2015 pour Mathias Enard

0
1063

Il y a quelques heures était attribué le prix Goncourt 2015 au restaurant Drouant à Paris. L’heureux élu est Mathias Enard, récompensé pour son roman « Boussole » publié aux éditions Actes Sud.

Mathias Enard faisait figure de favori avec Hédi Kaddour (auteur de « Les prépondérants » chez Gallimard). Les autres finalistes étaient Tobie Nathan pour « Ce pays qui te ressemble » et Nathalie Azoulai pour « Titus n’aimait pas Bérénice ». L’an dernier, c’est Lydie Salvayre avec « Pas pleurer » qui avait remporté le prix.

Le lauréat a déclaré  » Je suis surpris et très heureux. […] Je reviens d’Alger, figurez-vous, et de Beyrouth », ou se tenait il y a quelques jours le salon du livre. Il a ajouté « Peut-être la baraka de Cheik Abderrahmane, le patron d’Alger, et Saint Georges de Beyrouth ont fait ça et j’en suis extraordinairement heureux. C’est une grande surprise : on ne s’y attend pas. C’est quelque chose qui e dépend pas de vous. Un tourbillon qui s’abat, un tourbillon de joie et d’allégresse aussi pour la maison d’édition qui a beaucoup travaillé. ».

Certain reprochait à l’auteur d’utiliser un style trop compliqué, ce qu’il a tenu à corriger en expliquant : « j’ai écrit assez simplement : il suffit d’ouvrir le livre pour se rendre compte que c’est beaucoup moins effrayant à lire que ce que j’ai entendu à droite et à gauche. »

Quelques chiffres

Depuis 1903, l’Académie Goncourt a couronné 103 hommes et seulement 10 femmes. Les éditions Gallimard ont reçu le plus de prix (36), elles sont suivies par Grasser (17), Albin Michel (12), Seuil (6), Mercure de France (5) et Flammarion (4).

« Boussole » est le deuxième roman de Mathias Enard, un écrivain diplômé de persan et d’arabe. Cet ouvrage fait la part belle à l’Orient où Ritter, un héros en plein voyage intérieur, emporte le lecteur dans ses rêveries le temps d’une nuit.

 

 

PARTAGER
Rédactrice Web & Bénévole chez Axonpost.com pour ma veille personnelle et professionnelle.

Laisser une réaction