Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet : La marche vers la mairie de Paris

0
1584

Anne Hidalgo

anne-hidalgoAnne Hidalgo a poursuivi des études de droit et elle monte à Paris pour prendre un poste d’inspectrice du travail. Elle est tout de suite séduite par cette ville. De son parcours professionnel varié et riche, au ministère du Travail puis en cabinet ministériel, elle garde un goût prononcé de l’effort et des résultats.

En 1994, elle adhère au parti socialiste et entre en politique avec beaucoup d’hésitations, elle fait alors le choix d’intervenir dans la vie locale à Paris en accompagnant Bertand Delanoë dans sa campagne de 2001 et de 2008. Exerçant la fonction de première adjointe, elle apprend et depuis 2008, elle est très impliquée dans les projets de transformation urbaine en respectant surtout des valeurs démocratiques, environnementales et architecturales.

Dans son programme apparaissent en tête, la reconquête de la petite ceinture et la récupération de l’héliport. L’environnement et la qualité de la vie étant l’une de ses préoccupations, elle voudrait développer les espaces verts, végétaliser les toits de la capitale afin de réduire la température et d’améliorer la qualité de l’air.

Nathalie Kosciusko-Morizet

Nathalie-kosciusko-morizetNathalie Kosciusko-Morizet est née à Paris, elle est polytechnicienne avec une spécialité en biologie, elle est aussi diplômée du collège des ingénieurs. C’est en 2002 qu’elle rentre au cabinet du premier ministre Jean-Pierre Raffarin, signant alors son arrivée dans le visage politique français.
Elle est la benjamine de l’Assemblée nationale et conseillère régionale en ile de France. Engagée à l’UMP, elle sera la suppléante du ministre de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement.

Elle est maire de Longjumeau depuis 2008 et députée réélue en 2012.
Ces ambitions sont de rendre à Paris son rayonnement en Europe et dans le monde et de rendre la capitale à ses habitants. Elle veut endiguer la fuite en province des familles ainsi que lui redonner une attractivité économique.

Objectif : La mairie de Paris

L’enjeu des élections à la mairie de Paris est important, le poste peut en effet servir les ambitions politiques des candidats. Nathalie Kosciusko-Morizet s’en défend en affirmant n’agir ainsi que par passion tout comme la candidate favorite, Anne Hidalgo.
Toutefois, nous savons que si la mairie de Paris attire autant de convoitise c’est qu’elle constitue un tremplin pour une carrière politique.

Entre les deux challengers, la bataille semble déjà déclarée, la candidate UMP reproche à sa rivale de cultiver vis-à-vis d’elle une certaine agressivité. Une plainte en diffamation est déjà déposée par la candidate PS à l’encontre de son adversaire pour diffamation.

En effet, cette dernière l’accusait d’avoir été condamnée en 2012 à une lourde amende pour travail dissimulé pour une implication concernant l’APUR dont elle était présidente, son avocat affirme qu’elle n’a jamais été mise en cause dans cette affaire.
Elle affirme par contre que la challenger UMP refuse la déclaration de patrimoine parce qu’elle aurait quelque chose à cacher, or celle-ci l’a finalement fait.

PARTAGER
Webmaster et éditeur de sites Web. Je partage ma veille sur l'actualité sur Axonpost

Laisser une réaction