Le Grand Débat National : l’heure du bilan

0
938

Le lundi 8 avril 2019, le gouvernement a enfin rendu une synthèse et une analyse approfondie du Grand Débat National initié par le Président de la République, Emmanuel Macron en février dernier. Après plus de 2 mois de consultation, suivi de débats et de polémiques diverses, les premières conclusions ont été dévoilées hier au Grand Palais. Dans les grandes lignes, on peut déjà dégager une première grande tendance : une réforme fiscale indispensable et immédiate.

Impôts : ce que veulent réellement les Français

Il semblerait en effet que la majorité desFrançais souhaiterait payer moins de taxe si bien qu’une baisse significative et rapide des impôts a été suggérée par le Premier ministre, Édouard Philippe. Les Français demandent également une réforme de l’impôt sur le revenu avec la création de plusieurs tranches d’imposition au-dessus de 45%.

Les Français suggèrent une baisse de la TVA sur les produits bio et les produits de première nécessité. Ils sont de plus en plus nombreux à prendre conscience de l’importance de consommer des produits sains et écologiques toute l’année et veulent une action concrète et réaliste dans ce domaine.

À l’inverse, les participants réclament une plus forte taxation des plus riches et une hausse de la TVA sur les produits de luxe. Ils demandent des mesures plus strictes contre la fraude fiscale et l’évasion fiscale.

Une réduction du train de vie de l’État et de ses ministères

En outre, selon les citoyens, les impôts seraient trop élevés et mal répartis. Le plus souvent, la dépense publique est montrée du doigt par les participants dont un pourcentage élevé a choisi de répondre via la plateforme en ligne. Les chiffres sont éloquents puisque 75% des contributeurs pensent qu’il faut diminuer les dépenses de l’État notamment dans le Ministère de la Défense et le logement.

Il semblerait qu’il soit difficile de faire un compromis sur certaines demandes comme la réduction des budgets de certains ministères stratégiques tels que la Défense dont le rôle et les attributions ont été renforcés depuis les vagues d’attentats terroristes perpétrés sur le sol français.

Le Grand Débat National porte bien entendu sur d’autres sujets comme l’interdiction du glyphosate ou la décentralisation, mais dans l’ensemble, l’opinion citoyenne en générale aspire à un changement radical.

PARTAGER
Anne
Rédactrice Web & Bénévole chez Axonpost.com pour ma veille personnelle et professionnelle.

Laisser une réaction