Conseils sur l’alimentation d’un bébé

0
385

Essentielle pour le bien-être du bébé, l’alimentation est un point à ne pas négliger durant ses premiers mois. Avant ses 4 mois, il est important de le nourrir exclusivement au lait maternel. À partir de 4 mois, vous pouvez vous permettre d’ajouter des ingrédients dans ses repas. C’est entre 6 et 8 mois, que la gamme d’aliments conseillés à bébé s’élargit avec l’introduction des protéines. Puis vers ses 8 mois, le petit pourra manger presque tous les aliments.

L’alimentation du nourrisson à partir de 0 à 6 mois

Pour les 4 premiers mois, il est conseillé de nourrir exclusivement le bébé au lait maternel. Ce dernier répond à tous ses besoins nutritionnels. En effet, sa composition dépend grandement de ce que mange la maman. Ainsi, on peut y trouver plus de 200 éléments essentiels aux développements du nourrisson. Parmi eux, il y a des protéines, des glucides, des minéraux et des enzymes. Il est à noter que les bébés allaités sont moins sujets à des infections telles que la grippe et le rhume. Le lait infantile apporte aussi des anticorps pour lutter contre des maladies inflammatoires. Le diabète de type 1 et la maladie de Crohn en font partie. Une fois les 4 mois passés, vous pouvez introduire des légumes et les fruits mixés dans le menu du petit. Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas que la base de son alimentation reste le lait maternel.

Les aliments conseillés aux bébés de 6 à 8 mois

Vers ses 6 mois, l’enfant peut s’ouvrir à de nouveaux horizons gustatifs. Donc, vous pouvez rendre ses repas encore plus riches en saveurs. Le poisson, la viande ainsi que le poulet seront les bienvenus dans son assiette. Il est à noter que vers 6 mois, les bébés ont leurs premières poussées dentaires. De ce fait, leur réflexe d’extrusion est très actif. Pour éviter que tout ressorte, il est conseillé de mixer les aliments ensemble. D’ailleurs, un blender pourra faire office de cadeau de naissance. À partir de 7 mois, vous avez aussi la possibilité d’introduire les céréales dans l’alimentation du petit. Vous pouvez lui proposer des pâtes fines ou encore du pain. Veillez à choisir des produits sans gluten afin d’éviter tout risque d’intolérance. En complément de ces aliments, sachez qu’il est toujours bon de continuer l’allaitement à raison de ½ litre par jour.

Les menus à proposer à un enfant de 8 à 12 mois

Une fois le cap des 8 mois passé, vous pouvez vous tourner vers de la nourriture plus consistante pour le petit. À cet âge, ce dernier est plus apte à se servir de ses dents. Ainsi, vous n’aurez plus besoin de mixer les aliments. Il suffit de les écraser avec une fourchette. Au menu, vous pouvez mettre des légumes fibreux, de la viande et des œufs. Les céréales cuites et les fruits en purée seront également les bienvenus dans l’assiette du petit. Afin de l’habituer à la mastication, vous pouvez aussi opter pour les pâtes fines. Évidemment, le lait maternel n’est pas à bannir de son alimentation. D’ailleurs, en guise de petit-déjeuner, vous avez la possibilité de donner un biberon de lait. Pour le déjeuner, vous aurez le choix entre une purée de légume, du poisson maigre, du bœuf haché ou encore un œuf à la coque.

PARTAGER
Adrien
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction