Les secrets que tous les parents aimeraient connaitre pour éveiller leur bébé à l’anglais

0
50

Depuis l’arrivée de votre bébé vous n’avez plus de temps. Assurément entre les couches, les siestes et les promenades plus d’un problème occupe votre esprit. Pourtant impossible de trouver le temps pour tous les régler. Pourtant l’avenir de votre bébé se joue maintenant ! Le cerveau d’un enfant est un espace vierge prêt à être cultivé. Il comprend et enregistre tout mieux qu’il ne le fera jamais dans sa vie. Avec une interculturalité grandissante nombre, d’enfants naissent avec l’avantage non exhaustif d’être bilingue. Personne ne veut défavoriser son enfant avant même son arrivé dans le vrai monde. Soyez les parents que vous auriez aimé avoir. Il est simple de mettre toutes les chances du coté de votre enfant en l’initient à l’anglais le plus tôt possible. Que la langue ne soit jamais une barrière pour lui.

Avec ces 4 méthodes infaillibles, pas besoin de soi même être un expert pour apprendre à votre enfant à en devenir un.

Regarder ses dessins animés en anglais !

Pour une fois les écrans seront vos alliés pour l’éducation de votre bout de choux. Dès qu’il en a l’âge n’hésitez pas à mettre ses dessins animés préférer en anglais. Toujours plus captivant pour les enfants, ces animations colorées associent images et son. Cela pousse votre bébé à déduire le sens des mots. Bien sûr ne partez pas tout de suite sur un Disney. Préférer une émission plus simple avec peu de dialogue pour commencer et ne pas perdre votre bébé.

Voici une petite liste non exhaustive des dessins animés a favorisé :

– Peppa pig : Simple, coloré, plein de rebondissement et disponible en anglais, c’est une très bonne option à ne pas minimiser.

– Babar : Comment passer à côté de Babar, ce gentil éléphant ami de tous les enfants saura calmer, intéresser mais également apprendre des échanges simples.

– L’âne trotro : suivez les aventures de ce petit âne joyeux. Grâce à dessins très simplifiés qui ne surcharge pas l’écran il apprend aux petits le sens de l’amitié et pourquoi pas l’anglais !

Communiquer avec bébé en anglais

Vous n’êtes pas bilingue ou ne parlez pas très bien anglais ? Pas de panique, pas besoin de parler couramment pour apprendre les bases. Comme pour apprendre le français à votre enfant, on ne commence pas par faire des vraies phrases. Les couleurs et les animaux sont un très bon début.

Toutefois si vous êtes à l’aise en anglais, n’hésitez pas à échanger devant votre bébé dans cette langue. Cela lui permettra de s’habituer à cette langue et de mieux appréhender le vocabulaire.

Il y a un principe dont on parle beaucoup aux nouveaux parents et qui peut jouer en votre faveur. Je vous parle bien du mimétisme qui caractérise le fait que votre enfant imite vos moindres gestes. ce phénomène explique les nombreux jouets pour enfants qui visent à « faire comme papa et maman ». Avec par exemple des petites cuisinières, ou les poupons. Et bien c’est la même chose avec la langue ! Votre enfant veut faire comme vous donc aussi parler comme vous. Il est donc très attentif à vos discussions même s’il ne comprend pas, il enregistre.

Musique et chanson

Dites adieux aux petites comptines françaises et bonjour aux chansons anglaises. Et oui plus de « aux claires de la lune » à moins de le traduire. Voici une manière simple drôle et ludique d’apprendre à vote bébé des petites musiques amusantes. En plus de le divertir, elles lui prémonteront une approche différente de la langue que vous tentez de lui enseigner.

Sans compter que les musiques sont faciles à retenir et à identifier pour les petits. Encore quelque chose qui va jouer à votre avantage !

Les histoires du soir

Pour finir, la méthode qui vous permettra de transformer votre enfant en vrai prodige anglo-saxon est la lecture d’histoires en anglais. Car ce moment très particulier que vous partagez tous les soirs avant le couché peut aussi être mis à profils. Grâce à une lecture anglaise aussi basique qu’elle soit peut faire une très grande différence.

On ne le sait pas forcément, mais le moment où le cerveau est le plus actif est étonnement la nuit. Cela qui rend encore plus efficace l’enregistrement des informations. De la même manière qu’on conseille aux bacheliers de relire leur cours avant de dormir, je vous recommande de lire en anglais pour les meilleurs résultats.

En somme il n’y a rien de plus facile que d’initier votre enfant à l’anglais. Simplement en changeant quelques petites habitudes du quotidien de votre petit. A travers ce qu’il regarde, ce qu’il entend et ce, sans avoir besoin d’être vous-même un expert en langues étrangères ! En échangeant le français pour l’anglais dans des situations simples :

– Les dessins animés qui captent l’attention de l’enfant et le poussent à déchiffrer la langue

– La communication en anglais devant lui qui grâce au mimétisme va beaucoup aider

– Les comptines et chansons traduite qui facilite l’apprentissage

– Les histoires du soir qui ont été prouver comme étant le meilleur moment pour intégrer des informations

Vous pouvez avoir des résultats plus que satisfaisant.

Le seul challenge de cette démarche est de la tenir dans le temps. Comment faire pour intégrer facilement et durablement une habitude sans se prendre la tête ? Si vous voulez les meilleures astuces pour y parvenir, n’hésitez pas à consulter notre article.

Eloïse BOBILLIER

PARTAGER

Laisser une réaction