Cosmétiques pour bébés : attention aux produits dangereux !

0
330

Plus de 300 produits pour bébé ont été passés au crible entre juillet et août 2015 dans une étude et les conclusionsont de quoi inquiéter puisqu’une grande majorité d’entre eux contiennent de nombreuses substances chimiques dangereuses.

341 produits testés

Lingettes, produits lavants, shampoings… Les produits cosmétiques dédiés aux bébés rencontrent un franc succès. Mais que se cache-t-il vraiment derrière des étiquettes et intitulés rassurants ? C’est ce qu’ont cherché à savoir les membres de l’ONG Women in Europe for a Common Future (WECF) au travers d’une étude qui parait aujourd’hui.

Ils ont analysé 341 produits cosmétiques pour bébé vendus en supermarchés, magasins biologiques, pharmacies et parapharmacies aux mois de juillet et août derniers.

C’est sur la base des études scientifiques et des évaluations des autorités sanitaires de l’Union européenne (SCCS) et française (ANSM) que l’ONG a pu classer les ingrédients qui entrent dans la composition des produits pour bébés en trois catégories : risque élevé, risque modéré et risque faible ou non identifié.

Les résultats de ces analyses n’ont pas tardé à faire réagir puisque sur les 341 produits, 299 contiennent des ingrédients dangereux. « On retrouve trois ingrédients ou familles d’ingrédients classés à risque élevé dans 299 produits : un allergène par contact dans 19 produits, dont sept lingettes ; un conservateur soupçonné d’effets toxiques sur la reproduction dans 54 produits dont 26 lingettes ; des parfums dans 226 produits impliquant des risques potentiels d’allergies » explique WECF dans un communiqué.

L’Association 60 millions de consommateurs dénonce de son côté les grandes marques comme Poupina, Nivea ou encore Pampers dont les produits sont à éviter. Les marques distributeurs comme Carrefour, Auchan et la marque Klorane au contraire sont de meilleures élèves.

Vers l’interdiction de certains ingrédients ?

À l’issue de cette étude, l’ONG a demandé « l’interdiction des trois ingrédients à risque élevé dans tous les cosmétiques destinés aux enfants de moins de trois ans ». Cela concerne notamment l’EDTA, un composé très présent dans les produits moussants et des sulfates, accusés d’être irritants. Des huiles minérales issues de la chimie du pétrole sont également pointées du doigt.

Pour la toilette des bébés et des enfants, il est recommandé de n’utiliser que de l’eau et du savon ou du liniment et de limiter les autres produits et lingettes à des utilisations ponctuelles.

PARTAGER
Anne
Rédactrice Web & Bénévole chez Axonpost.com pour ma veille personnelle et professionnelle.

Laisser une réaction