Famille : mon fils frappe sa sœur, comment réagir?

0
542
enfant qui tape

Les violences entre un frère et une sœur est un incident banal chez un grand nombre de familles. Cependant, les psychologues voient en elles des demandes d’attention désespérantes ou indirectes ou de la frustration. On doit, de ce fait, résoudre le problème avec tact auprès de la personne qui se montre violente. Si votre fils frappe sa sœur, voici quelques conseils pour y faire face et faire en sorte que l’incident ne se reproduise plus.

Quand le parent peut-il intervenir ?

Les querelles sont fréquentes entre des frères ou des sœurs ou un frère et une sœur. C’est le signe qu’il existe bel et bien un lien entre vos enfants. Ainsi, ils vont apprendre à extérioriser à tour de rôle leur frustration. Ils peuvent se pardonner à travers elles. Si le parent intervient trop tôt, ils ne sauront pourtant pas le faire.

Si le frère a pris le dessus sur sa sœur physiquement, le parent pourrait intervenir. Toutefois, il doit se soumettre à certaines conditions pour ne pas nuire ni à son fils ni à sa fille. En effet, le parent doit rester impartial. Il ne doit pas non plus culpabiliser son fils ni le juger avec ses gestes.

Comment le parent peut-il consoler sa fille ?

Vous pouvez consoler votre fille sans toutefois dire des mots dénigrants sur votre fils. Vous pouvez lui demander la partie qui lui fait le plus mal et comment elle se sent en ce moment. Vous devez essayer de partager ce qu’elle ressent et de lui expliquer également que son frère n’est pas méchant.

Il faut communiquer à votre fille que son frère ne sait pas comment évacuer sa frustration, à ce moment-là. En effet, votre fils pourrait l’avoir tapé par maladresse ou frustration ou juste pour attirer l’attention. Vous pouvez continuer à lui dire que vous allez lui en parler et l’apprendre à être moins maladroit.

Comment parler avec le fils qui a frappé ?

Vous devez lui parler en l’absence de sa sœur en le laissant partager ses émotions sans le culpabiliser. Aidez-le à tout  extérioriser en lui posant les bonnes questions comme : Qu’est ce qu’elle a fait pour te mettre dans cet état ? Qu’est-ce que tu as eu envie de faire quand tu éprouvais de la colère contre ta sœur ?

Quand il a pu vous partager toute sa frustration vous pouvez lui poser la suivante : Est-ce que tu penses que c’est la bonne solution ? Es-tu satisfait de toi-même ? La réponse à ces questions sera non. Demandez-le à trouver des solutions pour faire partir sa colère ou sa frustration. Vous pouvez aussi lui en suggérer.

Renforcer les liens entre les enfants

Il n’y a rien de plus beau que des enfants de la fratrie qui s’aiment, qui peuvent compter l’un sur l’autre. Mais comment y arriver. C’est toutefois simple, et il faut agir dès qu’ils sont encore petits. La première chose à retenir quand on a plus d’un enfant, c’est de leur accorder le même niveau d’attention. Aucun de vos enfants ne doit se sentir délaissé. Vous devez leur montrer que vous les aimez tous autant.

Vous devez à tout prix éviter de comparer vos propres. Cela peut engendrer de la jalousie et de la rancœur entre eux, ce qui est négatif si le but est de renforcer les relations fraternelles. Pensez aussi à les faire réaliser des activités ensemble afin qu’il se développe de la complicité entre eux. Il est aussi indispensable d’apprendre à ses enfants à être empathique. Ils doivent savoir que ce qu’on dit ou ce qu’on fait peut faire du mal à autrui. Voilà quelques trucs des parents que vous devez bien connaitre.

PARTAGER
Avatar
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction